• Un appartement plus sûrs grâce aux fenêtres
  • L’un des principaux éléments à prendre en compte lors du choix de fenêtres pour sa demeure est la fermeture et l'ouverture. Il existe même des fenêtres dites fixes, qui ne s’ouvrent pas.

    Fenêtres alu

    Parmi les plus courantes, on trouve la fenêtre classique à un ou deux battants, la fenêtre à soufflets, entrebâillée dans sa partie haute, et évidemment la fenêtre coulissante, parfaite pour la cuisine. Certaines fenêtres peuvent s'ouvrir de deux façons, à l'image de la fenêtre oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée.

    D’autres sont moins courants mais peuvent permettre de gagner de la place, comme la fenêtre à galandage, qui coulisse dans la cloison.

    Fenêtre en bois, en plastique ou en aluminium



    Le choix de la matière pour vos fenêtres est lié à deux facteurs primordiaux : l'aspect et votre budget.

    Elles doivent venir s’harmoniser avec l'ensemble du logement. Une fenêtre en polymère thermoplastique se pose aisément, s'entretient facilement et s'avère la moins onéreuse.

    Gare toutefois aux premiers prix. La fenêtre en bois est à la fois isolante, esthétique et durable.

    Elle peut également de nos jours s’adapter aux grands espaces. La fenêtre en aluminium convient parfaitement aux maisons modernes.

    Très résistante, elle se décline aussi dans de multiples coloris. Vous pouvez encore vous tourner vers une ouverture composée de bois à l'intérieur et métal à l'extérieur.

    L'installation d’une fenêtre



    Les personnes rôdées ont la capacité de poser des fenêtres. Toutefois, mieux vaut s'adresser à un spécialiste.

    Vous êtes certain d’avoir un travail parfaitement réalisé en peu de temps. Il faut également savoir que vous bénéficierez dans ce cas d’un taux de TVA réduit pour l'installation mais aussi pour le coût des fenêtres.

    Enfin, des assurances couvrent les éventuels dommages. Matière, dessin, grandeur, type d'ouverture font varier le prix des fenêtres.

    Par exemple, une fenêtre droite fabriquée bois coûte entre 200 et 800€ ; une porte-fenêtre en polymère se vend de 500 à 1 200 euros quand en métal les prix commencent à 700€. Au prix de la fenêtre, il faut généralement ajouter les poignées et autres cache-fiches.

    L’installation d'ouvertures robustes vous permettra de réduire votre facture énergétique. De ce fait, vous avez droit à un crédit d'impôt.

    Les fenêtresstandards peuvent prendre quatre figures géométriques : rectangulaire, ronde, triangulaire ou cintrée. De multiples tailles standards existent.

    Des adaptations sont réalisables dans le cas où une taille standard ne s'adapte pas pour une poignée de millimètres. Cependant, on doit quelquefois commander du sur-mesure.

    Bien sûr le prix s'en ressent et l’intervention d’un professionnel certifié s’impose.

    Les fenêtres les plus sûres



    L’un des facteurs à prendre en considération lors de l’achat d'une fenêtre est la sécurité, d'autant plus jusqu'au premier niveau, avec un but : dissuader toute tentative de vol.

    Les huisseries comme l’ajout de volets et la solidité de la vitre sont essentiels. Il existe entre autres des vitrages anti-effraction.

    Les fenêtres du rez-de-chaussée peuvent enfin être protégées par une grille.

    Fenêtres : l'importance de l'isolation



    Que ce soit en neuf ou en rénovation, les fenêtres constituent une priorité pour l’isolation de l'habitation.

    Effectivement, des fenêtres mal isolées sont susceptibles de vous faire perdre entre 10 et 25% d’énergie. Au-delà de l'isolation thermique, il est important de prendre en compte l'isolation phonique.

    Pour cette raison, le vitrage simple se fait de plus en plus rare. Le double vitrage est de nos jours la solution la plus courante.

    Dans les maisons passives, le triple vitrage est nécessaire. Si vos fenêtres sont équipées d'un simple vitrage et que vous désirez une meilleure isolation, vous pouvez poser une vitre supplémentaire sur du bois..


    Liens connexes :